Des pêcheurs tunisiens veulent bloquer l’arrivée d’un navire de militants anti-migrants

Des pêcheurs tunisiens ont promis dimanche de bloquer l’éventuel accostage d’un bateau affrété par des militants européens d’extrême droite dans le port de Zarzis, dans le sud-est de la Tunisie.

 

Le C-Star, navire de 40 mètres loué par le groupe d’extrême droite « Génération identitaire » et qui veut repousser les embarcations de migrants vers l’Afrique, a croisé dans les eaux libyennes samedi où des dizaines de milliers de migrants voulant gagner l’Europe à bord d’embarcations de fortune, envoyées en mer par les passeurs, ont été secourus ces dernières années.

Il poursuivait dimanche sa route au large de la Tunisie.

En cas d’approche du navire vers le port de Zarzis, « nous allons fermer le canal qui sert au ravitaillement. C’est la moindre des choses vu ce qui se passe en Méditerranée, la mort de musulmans et d’Africains » en mer, a toutefois indiqué à l’AFP le président de l’Association des marins pêcheurs, Chamseddine Bourassine.

« Comment? Nous, laisser entrer des racistes ici? Jamais », a de son côté dit à l’AFP un responsable du port de Zarzis sous le couvert de l’anonymat.

Vendredi, l’ONG Forum tunisien pour les droits économiques et sociaux (FTDES) s’est dite opposée à ce que le C-Star « accoste dans les ports tunisiens » et a appelé « le gouvernement à ne pas coopérer avec son équipage raciste et dangereux ».

 

 

L’Italie a averti jeudi les ONG secourant les migrants en Méditerranée centrale qu’elles ne pourraient pas poursuivre leur mission si elles ne se conformaient pas à un “code de conduite” élaboré par Rome. L’Italie avait saisi la veille le bateau d’une ONG allemande, le “Iuventa”, dont l’équipage est soupçonné d’avoir adopté des “comportements favorisant l’immigration illégale”.

Sur son site internet, Génération Identitaire accuse les ONG de “faire passer clandestinement des centaines de milliers de migrants illégaux en Europe” et promet de “faire quelque chose pour s’y opposer”

 

AFP

Share This:

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*