La France est le premier pays à autoriser et à rembourser la PrEP

La France est le premier pays à autoriser et à rembourser la prescription d’un traitement antirétroviral en prévention pour une personne qui n’est pas infectée par le VIH mais qui pourrait y être exposée et ceci depuis 2016. C’est ce que l’on appelle la PrEP ou Prophylaxie pré-exposition.

La prophylaxie pré-exposition (PrEP) est une nouvelle stratégie de prévention du VIH. Son principe est simple : il s’agit de proposer à une personne qui n’a pas le VIH, qui n’utilise pas systématiquement le préservatif lors de ses rapports sexuels et qui est à haut risque de contracter le VIH, un médicament actif contre ce virus afin de réduire voire d’empêcher le risque de le contracter. Ce principe n’est pas nouveau : la PrEP protège du VIH comme certains médicaments protègent du paludisme ou comme une pilule contraceptive prévient d’une grossesse non-désirée.

Campagne vers Paris sans sida

Faisons de Paris la ville de l’amour sans sida ! Zéro nouvelle contamination par le VIH à partir de 2030, c’est l’objectif que s’est fixé Paris. Les solutions efficaces pour se protéger et arrêter l’épidémie se sont diversifiées. Voici l’affiche concernant la Prep présentée par la mairie socialiste :

PREP

 

Donc résumons, nos impôts et prélèvement sociaux servent à financer une pilule anti-sida pour des hommes “à risques” (comprenons ici homosexuels) ayant des comportement sexuels totalement irresponsables tout en étant moralement contestables. On nous présente çà comme une pilule contraceptive (autre sujet très discutable) et cela bien entendu complétement gratuit. Bref, enculez vous sans préservatif c’est gratuit c’est l’État qui paye…

Share This:

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*